Ce que devient le « desktop » en 2017

Le poste de travail du bureau est un bastion dans lequel Microsoft et Windows règnent en maîtres. Cela fait 35 ans que cela dure et on ne fait qu’entrevoir un assouplissement du marché en faveur de Linux. Mais s’il fallait parier sur un OS pour les années 2025-2030, c’est quand même vers Linux que porteraient nos voix, non pas tant que Linux serait supérieur à Windows, car ce n’est pas le cas, ni parce qu’il serait gratuit, mais simplement parce que l’OS ne jouera plus le même rôle en 2025, l’essentiel de ses fonctions étant déportées dans le browser.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion