Galiléo et la géolocalisation : l'indépendance

Nous avons vécu depuis les années 60 avec le système de géolocalisation GPS (Global Positioning System), accessible dans le monde entier. Avec le « petit » inconvénient que GPS est un réseau américain, à l’origine conçu pour des applications militaires, que les américains brident quand cela leur convient. Après les russes et les chinois, les européens inaugurent à leur tour leur propre système, qui devrait libérer en partie les usagers des contraintes US.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion