Hologrammes : à l’aube d’une communication nouvelle

Hololens de Microsoft et d’une manière générale, les applications de réalité virtuelle ou augmentée, mettent en lumière ce « drôle » de mécanisme optique, que l’on appelle les hologrammes. Dans la mesure où on le pratique depuis des années, on est convaincu de bien le connaître. Mais en est-on bien sûr ?

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion