Internet, formidable espoir encore mal partagé

Si vous vous risquez à critiquer Internet, sa mainmise unilatérale, ses fondements proto­colaires d’un autre siècle, sa discrimination native et le danger qu’il fait courir à ceux qui s’y aventurent sans précautions, vous passez immanquablement pour un agent du KGB et pour un nostalgique de la machine à vapeur. Et pourtant, Internet est à la fois un formidable espoir pour tout ce qu’il apporte en termes de connaissances, de communication et de simplicité dans la vie courante, mais aussi un incontestable danger dans la mesure où il est le creuset de toutes les déviances et le pain bénit des escrocs de toute nature. Alors plutôt que de tresser les louanges d’un support véritablement extraordinaire, ce que d’autres ont très bien fait, attachons-nous à en dégager les inconvénients, ces à-côtés que l’on passe pudiquement sous silence, de peur de casser l’ambiance triomphale qui est de mise.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion