La fin d'Outlook est-elle programmable ?

La première vraie version d’Outlook a été Outlook 97, apparue comme il se doit en 1997. Cela fait donc 19 ans que ce client lourd fait la « pluie et le beau temps » dans la messagerie.

Il semble pourtant que sa domination puisse, sinon tirer à sa fin, pour le moins être contestée par des versions plus légères à base de navigateurs. C’est le choix entre Outlook et OWA (Outlook Web Access) qu’il va falloir considérer, sachant qu’au fil des versions nouvelles d’Office, OWA se « muscle » et se rapproche de sa référence Outlook.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion