Les langages de requêtes pour bases orientées graphes

Les développeurs sont habitués à interroger leurs bases de données avec SQL. Mais l’arrivée des bases NoSQL et plus particulièrement celles orientées graphes, telles que Neo4J, les amènent à exprimer différemment leurs requêtes et nécessite qu’ils apprennent de nouveaux langages d’interrogation.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion