Les langages de requêtes pour bases orientées graphes

Les développeurs sont habitués à interroger leurs bases de données avec SQL. Mais l’arrivée des bases NoSQL et plus particulièrement celles orientées graphes, telles que Neo4J, les amènent à exprimer différemment leurs requêtes et nécessite qu’ils apprennent de nouveaux langages d’interrogation.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion

Les critères sont évalués de 1 à 5

Marché
Présence réelle sur le marché.
Usage
Intérêt potentiel, hors considérations commerciales
Standards
Niveau de standardisation du sujet
Coût
Intérêt potentiel, hors considérations commerciales
Futur
Niveau de crédibilité prévisible
Maturité
Niveau de maturité atteint actuellement