Après deux décennies de domination absolue, le serveur HTTP Apache perd de sa superbe et voit se dresser un concurrent redoutable, NGINX. A la fin septembre 2017, Apache représentait globalement 39 % du marché, contre 30 % à NGINX et 10 % à IIS. Ce n’est pas pour autant la fin de ce monument qu’est Apache. Mais c’est une question que se posent les professionnels LeMarson.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion