Office 2013 est-il vraiment utile ?

Office 2013 était un énorme pari sur l’avenir, Microsoft devant tenir compte de deux catégories de concurrents : les solutions hébergées contre Office 365 et là, Google n’était pas décidé à lui faire de cadeaux, et les solutions locales Open Source, qui pouvaient devenir crédibles, avec l’arrivée d’Apache sur le marché.

Il ne s’agit pas de remettre en cause le « produit » Office 2013, en tant que tel, que l’on peut considérer comme un « monument » de la productivité individuelle, mais plutôt de se demander si les utilisateurs, dans leur immense majorité, ont vraiment besoin d’une telle débauche de fonctionnalités, que pour la plupart ils n’exploiteront jamais. C’est d’ailleurs la même question à laquelle il faut répondre, quand il s’agit, le cas échéant, de trancher entre une solution Google Docs, moins ambitieuse et Google 365, associé localement à Office 2013.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion