Terminaux et desktops « virtualisés » : c’est long…

Bien que ce ne soit pas une déferlante, de nombreux utilisateurs ont opté pour des postes de travail à base de terminaux et de VDI, de desktops virtualisés sur un serveur. Sur ce créneau, Citrix régnait en maître, mais la concurrence s’est réveillée avec VMWare et Microsoft, qui ont fait de grands progrès depuis 2 ans. Mais au-delà des aspects techniques des solutions. Il faut aussi s’interroger sur les conséquences qu’aura l’accord Microsoft-Citrix sur le marché.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion