« will (insert upcoming year here) be the year of the Linux Desktop ? »

Comme chaque année, les analystes prévoient le basculement des desktops professionnels  sous Linux, mais comme d’habitude on remet à plus tard la migration. Il y a évidemment des raisons à ce retard systématique.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion