x86 n’est plus la seule plate-forme d’avenir

La question mérite au moins d’être posée.

Le jeu d’instructions x86 fait la loi depuis 1981, quand Bill Gates et Paul Allen chez un Microsoft naissant, ont porté un OS 16 bits sur le 8080 d’Intel. Depuis 35 ans, le modèle x86 s’est répandu partout, mais pour la première fois les responsables d’infrastructures dans les entreprises se posent la question de sa pérennité. Ce jeu d’instructions a-t-il de l’avenir ?

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion