Batteries rechargeables, des progrès, enfin ?

On nous a vendu l’idée du portable (laptop, smartphone) comme la première étape vers la liberté. C’était sans compter sur ce « fil à la patte » que constitue notre chargeur. La faute à qui : aux batteries qui n’en finissent pas de faire du « sur-place ».

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion