Parcours

DQM/MDM, les données métiers

Dans l'optique du recentrage de l'entreprise autour de ses données, les aspects qualité et traitement des données de référence, deviennent essentiels. Les 22 capsules que nous consacrons à ce sujet, constituent un point de départ de ce qui devrait constituer une approche nouvelle du système d'information. Nous ne serons pas avares de suggestions, dont certaines iront à l'encontre des idées reçues, mais constituent de notre point de vue, la seule solution pour aborder la véritable transformation numérique. Non pas celle dont on nous rabache les oreilles et qui est à 90 % constituée de slogans marketing creux, mais la transformation en profondeur du TI, pour amener l’entreprise à plus de réactivité et d'efficacité. Dans ce contexte, les données sont de l'or noir. Encore faut-il savoir le raffiner…
Claude Marson
Formateur
Claude Marson
Claude Marson a fondé CMC , société d’assistance technique spécialisée dans les architectures informatiques modernes et MECI à Montréal, dédiée au consulting auprès des grands comptes. C’est dans ce cadre qu’est lancé LeMarson, réseau francophone dédié aux tendances technologiques informatiques. Associé et cofondateur de Synthèse Informatique, cabinet français spécialisé dans les tendances et stratégies en matière de technologies de l’information.

Directeur informatique, puis responsable du groupe d’experts informatiques du groupe pétrolier Elf Aquitaine, il a assumé différentes responsabilités. Il a créé et dirigé Production Communication Numérique (PCN), compagnie spécialisée dans la conception, la réalisation et l’hébergement de portails Internet transactionnels à forte valeur ajoutée, banques virtuelles, sites d’enchères financières et de gestion de patrimoines, places de marché et sites de commerce électronique. Egalement collaborateur permanent et membre du comité de rédaction de plusieurs magazines techniques spécialisés, il a écrit plus de 3 000 articles, quatre ouvrages consacrés aux réseaux et désormais chaque année, le livre LeMarson qui fait le point des tendances technologiques.
22 Capsules - Durée totale 07:23

Qualité et entreprise centrée sur ses données

Pourquoi regrouper DQM pour la qualité et MDM pour les données patrimoniales, l'un étant un sous-ensemble de l'autre. Importance de la qualité des données qui doit aboutir à une plus grande maturité des entreprises. Ce qui passe par une réorganisation profonde du TI, à confier désormais à un DSIT, un utilisateur connaissant bien les problèmes de données (CDO), qui coiffera les anciennes structures du TI. Quelques grandes tendances dans ce domaine, histoire de bien positionner les sujets qui nous attendent.
  • Durée 35:15

Enjeux et justification de la qualité

Les réticences des entreprises et la difficulté de convaincre le management. Il faut donner envie et mettre en avant les gains qu'une application cohérente des pratiques DQM et MDM peut entraîner. Ne pas tomber dans le piège des projets à courte vue, susceptibles de donner des résultats rapides. On pourra se faire aider par le référentiel DMM issu de la mouvance CMMI, qui crédibilisera notre approche et lui confèrera plus de maturité. On n'a rien à perdre à l'exploiter…
  • Durée 22:49

Une donnée métier, c'est quoi ?

Un point essentiel sur lequel passer le temps nécessaire : c'est quoi une donnée et pourquoi la rapprocher du modèle objet, avec l'objet de données et ses instances du principe de généralisation/spécialisation. Bien distinguer les données opérationnelles ou transactionnelles des données de référence. Une bonne approche des attributs (métadonnées), dont le rôle va s'avérer essentiel. Statuer sur les différentes formes de données, relationnelles, semi-structurées et non structurées. Ne pas se faire trop d'illusions sur l'apport actuel des données issues d'Internet. Elles ne sont pas encore d'une grande utilité.
  • Durée 21:37

Les standards et références

Deux grands domaines à bien connaître : les différents standards dont nous allons faire usage et qui garantiront une meilleure compréhensibilité des données : adresses, pays, dates, durées, devises, langues, courriels, etc. Mais aussi les fameuses expressions régulières, qui malgré leur "allure rébarbative", constituent un aspect clé d’une bonne approche DQM/MDM. Les usagers doivent bien les connaître, sans passer par les fourches caudines du TI.
  • Durée 23:11

Bases de données et réseaux sociaux

Au-delà des discours triomphalistes des tenants du BI et du Big Data, on est encore très loin de bien exploiter les avantages des bases NoSQL, d’Internet et des réseaux sociaux. Cela viendra, mais pour l’instant l’essentiel de notre travail DQM/MDM se concentre sur les données relationnelles. Ce qui ne doit pas nous empêcher de préparer le terrain et de nous familiariser avec les architectures NoSQL et les moyens d’accéder aux données Internet et plus encore de Facebook ou de Twitter.
  • Durée 23:11

Les projets qui nécessitent de traiter la qualité

Quelles sont les domaines porteurs et les applications susceptibles de favoriser une approche DQM/MDM. Tout d'abord celles qui s'appuient sur la réutilisation des objets et sur l'urbanisation de la conception, certaines plus crédibles que d’autres, MSA et SOA. Celles aussi qui permettent d'alimenter les systèmes BI, mais aussi les IoT et le Big Data, ce dernier avec beaucoup de prudence, car le domaine manque encore d'outils d'analyse. Il faut savoir où on met les pieds.
  • Durée 17:45

LDAP

Le mode des annuaires LDAP, passage obligé pour aborder sereinement les aspects qualité et surtout MDM. Le comportement de l'entreprise dépend pour beaucoup du contenu de ces annuaires qui seront directement liés au périmètre appréhendé par DQM/MDM. Il faudra passer du temps pour définir intelligemment les contenus LDAP, une tâche qui sera prise en charge par les utilisateurs et en aucun cas par le TI.
  • Durée 21:52

Modélisation des données

La succès d’une approche DQM/MDM dépend pour beaucoup de la modélisation des données. Non pas des schémas des bases relationnelles, mais du schéma conceptuel de ces données. Il faudra faire l’effort d'apprendre un langage de modélisation, type Merise ou équivalent, qui nous permettra de réfléchir avant de passer à l’acte. Nous touchons ici un aspect essentiel des techniques DQM/MDM, l'expérience montrant que les entreprises qui ont fait cet effort de conceptualisation, sont souvent celles qui ont atteint leur but de rationalisation des données. Autant suivre leur exemple.
  • Durée 17:05

L'équipe qualité

Comment organiser l'équipe qualité. Apparition de trois personnages centraux, le CDO, patron de la structure, le "stewardship", sorte d'administrateur technique et le scientifique des données, mouton à cinq pattes, qui donne du sens aux données manipulées. Il serait temps que les RH se rendent compte que le monde a changé et que de nouveaux métiers sont apparus, dont ceux de la qualité et MDM. On précisera dans cette capsule le rôle que doit tenir l'équipe, avant tout d'introspection et d'analyse, plus que de réparation des dégâts constatés.
  • Durée 17:27

La mise en oeuvre d'un projet qualité

Comment mettre en œuvre concrètement un projet qualité. Ne pas craindre l'étendue du problème et ne pas sombrer dans la paranoïa propre aux projets de gestion de la connaissance. Répondre à la question centrale : corriger les erreurs de données "a posteriori" ou modifier les processus de gestion "a priori". Tout se résume à une comparaison financière et de faisabilité. Quelques méthodes et bonnes pratiques pour nous aider.
  • Durée 28:13

Les critères de qualité

Une analyse de qualité est fondée sur le choix d'un certain nombre de critères que l'on va respecter pour améliorer le comportement de l'entreprise. Il existe des dizaines de critères, mais nous n'en retiendrons que certains, histoire de ne pas surcharger le modèle et de ne pas nous perdre dans un dédale incompréhensible et redondant. Tout dépendra du domaine de l'entreprise et ce choix sera validé par les départements opérationnels, pour qui ils ont été conçus.
  • Durée 30:19

Sécurité des données et causes d'incohérence

Le problème central de la sécurité des données et l'apport natif que nous proposent les SGBD modernes. On rappelle au passage les différentes techniques qui permettent de garantir la confidentialité des données et nous listons les principales causes d'incohérence, en particulier celles qui aboutissent à la création de doublons.
  • Durée 18:12

Les indicateurs de suivi (PKI)

Du bon usage des métriques. Comment choisir les bonnes métriques, en nombre restreint et représentatives de ce qu'attendent les utilisateurs. On veillera à ne pas monter une "usine à gaz" et à les représenter de manière à ce qu'elles soient comprises immédiatement et sans effort par les usagers. C'est le domaine du dataviz. Tout un art.
  • Durée 11:31

Les outils d'analyse

Les outils d'analyse de la qualité des données et les fonctionnalités proposées : profilage, standardisation, nettoyage, etc. Les approches diagnostiques, préventives, correctives et adaptatives. Zoom sur le problème que pose la correction des anomalies. Faut-il ou non l'inclure dans la feuille de route des responsables qualité. L'apport d'un langage déclaratif tel que SQL.
  • Durée 23:10

Les solutions commerciales

Les solutions du marché. Le choix entre une solution intégrée, mais pas nécessairement optimale pour chacun de ses composants et le "best of breed", avec ses difficultés d'intégration. L'avenir est en faveur des intégrés, qui peuvent cependant se faire aider par quelques utilitaires spécifiques : traitement des adresses, des courriels, etc. Quelques exemples significatifs.
  • Durée 12:50

MDM, généralités

Nous introduisons le MDM (Master Data Management), le traitement des données patrimoniales, celles sur lesquelles se fonde l'activité de l'entreprise. L'obligation de passer par un MDM. Les données que l'on va insérer dans un MDM, avec la volonté qu'elles soient partagées par tous les domaines de l'entreprise. Les questions qu'il faut se poser avant d'aborder sereinement ce projet, qui va s’avérer difficile, décourageant, mais très prometteur en termes de résultats.
  • Durée 24:23

Les services MDM

Toutes les fonctions natives d'un système MDM. Avec un zoom sur certaines d'entre elles : l'acquisition, la compréhension des hiérarchies, la transcodification, l'homologation, la gestion délicate des identifiants d'objets de données. L'objectif étant de centraliser les données de référence dans un "golden record", qui conservera les identifications manipulées par les applications, pour une même donnée. On est ici au cœur des projets MDM.
  • Durée 26:31

Les architectures MDM

Les architectures MDM. Comment passer d'une description théorique des MDM à une implémentation concrète. Il y aura trois grandes organisations : coopérées avec un golden record et le maintien de référentiels en amont, le plus utilisé au moins de manière transitoire, le mode hub idéal qui doit aboutir à un golden record et le mode registre. Implication de l'informatique et nécessité de communiquer avec l'existant, via des interfaces d'alimentation et de mise à jour. Dans les deux sens.
  • Durée 21:55

Les API MDM

La nécessité de recourir à des API pour effectuer des traitements non pris en charge par les MDM, car trop spécifiques. De nombreuses API existent pour les principaux langages et chaque fournisseur propose des solutions plus ou moins satisfaisantes pour dialoguer avec leur MDM. Nous concluons cette capsule par une présentation rapide des principales solutions du marché.
  • Durée 10:02

Projet MDM et raisons des échecs

Comment mener à bien un projet MDM. Nous suggérons un certain nombre d'étapes et un déroulé type des projets, avec les recommandations habituelles. Constat du terrain, les MDM ne sont pas toujours une réussite et il s’en faut même de beaucoup, d'où la nécessité de comprendre les raisons des échecs. Avec une liste des erreurs à ne pas commettre. La plus importante étant de ne pas impliquer le haut management.
  • Durée 17:13

Les succès MDM

La meilleure manière de convaincre le management est encore de lui présenter les réussites de quelques grands projets. Lorsqu'ils sont bien menés, bien encadrés, avec de bonnes pratiques, un temps suffisant laissé à la réflexion et à la modélisation et des efforts de prosélytisme auprès des directions opérationnelles, les projets MDM peuvent s'avérer des mines d’or. Nous proposons ici quelques réussites spectaculaires qui se sont traduites par des économies de tous ordres et des gains sonnants et trébuchants, que personne ne pourra nier. A commencer par le président ou le DG.
  • Durée 10:53

Avant de se quitter

Avant de se quitter, un rappel des éléments qu'il ne faudra pas oublier et qui résument l'esprit de notre présentation. Si on les applique, nous aurons les plus grandes chances de réussir ces projets un peu particuliers. Cela vaut la peine de faire un petit effort de mémoire.
  • Durée 08:21
Du même formateur
Big Data

Big Data

Le Big Data est avec l'IA et la Blockchain, l'un des trois thèmes majeurs du TI moderne. Le parcours que nous lui consacrons couvre tous ses aspects : motivat...

20 Capsules

Durée totale 06:02

Progression 0%

Formateur Claude Marson
AHA

AHA

La gestion des identités et l’AHA (Autorisations, Habilitations Accès) sont au cœur des problématiques de sécurité des entreprises. En suivant ce parcou...

23 Capsules

Durée totale 07:37

Progression 0%

Formateur Claude Marson
Développement d'applications

Développement d'applications

Ce parcours s’adresse à tous les professionnels qui veulent synthétiser l’activité de leur métier, faire le point sur toutes les techniques et bonnes pr...

46 Capsules

Durée totale 10:29

Progression 0%

Formateur Claude Marson
La gestion de projet agile

La gestion de projet agile

La gestion de projet, comme l’entreprise, se veut désormais agile. L’ouverture à cette forme de management se heurte cependant aux pesanteurs, habitudes e...

28 Capsules

Durée totale 06:40

Progression 0%

Formateur Claude Marson
Tendances informatiques

Tendances informatiques

Le séminaire de tendances informatiques, créé par Claude Marson, est reconnu comme un « must » du paysage informatique. Mis à jour plusieurs fois par an, ...

85 Capsules

Durée totale 20:08

Progression 0%

Formateur Claude Marson
NoSQL

NoSQL

L’écosystème NoSQL regroupe toutes les technologies qui s’appliquent aux nouvelles structures logiques de bases de données, qui ne sont plus accessibles ...

12 Capsules

Durée totale 04:04:34

Progression 0%

Formateur Claude Marson
Abonnez-vous
  • Suivez LeMarson en direct
  • Accédez à des centaines de dossiers et d'articles
  • Visionnez des dizaines d'heures de formations vidéos
  • Téléchargez le Livre des tendances de l'année
Annuel

$590.00