En direct avec LeMarson

Vos rendez-vous en direct avec LeMarson
pour ne rien rater de l'actualité et des grandes thématiques des tendances informatiques.
La calamité de l'obsolescence programmée
Webinaire

La calamité de l'obsolescence programmée

Le parc de machines serveurs et postes de travail, mais aussi les équipements réseaux, les mobiles et les logiciels, souffrent du mal d'obsolescence programmée, pour avoir été physiquement conçus de manière à être renouvelés à intervalles courts. C'est à la fois une escroquerie de la part de certains fournisseurs indélicats et une fatalité, liée à l'usure du temps et à l'imagination fertile des concepteurs, qui "ringardisent" les produits de plus en plus vite. Côté utilisateurs, cela pose un énorme problème, car ils doivent intégrer dans leurs prévisions et schémas directeurs, l'obligation de changer une partie de leurs ressources, non pas parce qu'elles ne fonctionnent plus, mais parce qu'elles sont obsolètes, dépassées, vieilles… et un peu ridicules. La "vérité" d'un parc, la période pendant laquelle il ne souffrira pas d'obsolescence, volontaire ou non, a considérablement diminué et ne dépasse plus 2 à 3 ans pour certains équipements. L'heure est donc grave et il est indispensable, d'une part de comprendre le phénomène et d'autre part de s'organiser pour en limiter au mieux les conséquences néfastes. Nous vous proposons dans ce webinaire d'aborder le sujet, de dresser un inventaire de ce qui se passe sur le terrain et surtout une méthode pour mesurer l'obsolescence, à adapter en fonction des contextes.
DaaS : le cloud pour les besoins complexes de données
Webinaire

DaaS : le cloud pour les besoins complexes de données

Les données sont désormais distribuées, souvent en mode mixte, une partie d'entre elles étant stockées en local et une autre, hébergée chez un prestataire de Cloud. Leur accès est devenu très complexe, qui nécessite des compétences et des ressources, peu en phase avec la stratégie d'économie des entreprises dans ce domaine, . D'où l'explosion des services SaaS de type DaaS, avec des prestataires spécialisés, susceptibles de décharger les utilisateurs de tous les problèmes liés : montage des entrepôts de données, construction des "data lakes", gestion des données proprement dites dans un cadre de science des données, définition et optimisation des moyens d'accès, proposition d'API pour les intégrer dans les applications, partage sécurisé et consommation dans le code, etc. L'immense avantage de ce type de solution est sa résilience dans la mesure où elle s'adapte à la demande, étend son périmètre de données (éventuellement dynamiquement) à d'autres sources et se connecte en mode inter-clouds à d'autres prestataires. Le tout sans provoquer de crise de nerf chez les usagers. Un vrai miracle. Notre webinaire prend l'exemple de Snowflake, apparu en 2012, sur un créneau à l'époque peu encombré et qui est en train de "faire un malheur", avec une progression annuelle... à 3 chiffres !!! Nul doute que vous soyez très prochainement amené à vous interroger sur ce que pourrait vous apporter le DaaS dans votre contexte. Il est donc temps de s'y intéresser.
L'assistance "intelligente" au codage
Webinaire

L'assistance "intelligente" au codage

La programmation revient le plus souvent à mettre en oeuvre une architecture ("pattern"), à choisir une API et à appliquer les meilleures pratiques liées à unlangage. Tout cela nécessite quand même une bonne expérience, à ne pas confondre avec "science" et conception. Tout est "somme toute" devenu très "mécanique". Il ne faut donc pas s'étonner de l'irruption de l'Intelligence Artificielle dans ce domaine, qui va changer durablement la fonction codage. OpenAI, GPT-3 et 4, Copilot et de nombreux autres, sont des solutions de génération de textes qui existent et remettent en question les fondements du métier. Vaste sujet, à l'origine de polémiques virulentes, auxquelles nous vous invitons...
La programmation du comportement des réseaux
Webinaire

La programmation du comportement des réseaux

L'idée d'IBN ("Intent Based Neteworking") consiste à considérer les ressources d'un réseau : routeurs, switchs, frontaux, etc, comme des objets dont le comportement peut être programmé via un langage spécialisé. Une architecture réseau programmée de cette manière intervient à 4 niveaux : la traduction des recommandations en contraintes, le "quoi" en "comment", l'implémentation automatique de la stratégie, la détection en temps réel d'évènements qu'elle fait remonter et la surveillance courante du réseau pour s'assurer qu'il ne dérive pas. Il existe des langages dédiés à cette surveillance, tel NEMO de l'IETF qui s'applique à la NBI, la "North-Bound Interface", autrement dit les aux liens entre les outils d'administration de haut niveau et les équipements, laissant l'interfaçage avec les les SBI ("South-Bound Interface") aux contrôleurs SDN. Il ne faut pas s'y tromper. Il s'agit là d'une voie très moderne que les architectes vont emprunter, parfaitement en phase avec le découpage entre ressources "on premise" et Cloud. Les responsables réseaux auraient tort de ne pas s'y intéresser...
Le "tout en un" de l'hyperconvergence
Webinaire

Le "tout en un" de l'hyperconvergence

En matière d'infrastructures du centre de calcul, il n'y a qu'une alternative : soit on fait confiance à un seul prestataire qui nous apporte tout ce dont nous avons besoin, soit on applique la stratégie du "best of breed", du choix des meilleures solutions dans chacun des domaines concernés. L'hyperconvergence entre dans la première catégorie, qui nous permet d'opter pour le "tout en un" : des ressources de traitement fédérées par une couche de virtualisation, des moyens de stockage, eux-mêmes perçus à travers une couche de virtualisation et des équipements actifs de réseau. Les avantages sont évidents, qui nous évitent de nous poser des questions métaphysiques quant au choix des constituants, mais aussi les inconvénients, essentiellement liés à ce que l'on a affaire à une boîte noire où tout est intégré, qui peut présenter certaines faiblesses et des manques, ainsi que des problèmes de performances, etc. Sans oublier la pérennité des prestataires.
Abonnez-vous
  • Suivez LeMarson en direct
  • Accédez à des centaines de dossiers et d'articles
  • Visionnez des dizaines d'heures de formations vidéos
  • Téléchargez le Livre des tendances de l'année
Annuel

$590.00