ICN et l’adressage Internet par les contenus

Pour certains, Internet n’est plus adapté à ce qu’on lui fait faire aujourd’hui. Sa pile TCP/IP conçue au début des années 80, avait été imaginée pour connecter des machines indépendamment de leur OS. Et on peut se poser la question de savoir si cela correspond toujours à la réalité et penser que ce qui nous intéresse, c’est de nous connecter à des contenus, le dispositif physique sous-jacent devenant secondaire. D’où les idées d’ICN (Information-Centric Networking), CCN (Content-Centric Networking) et de NDN (Named-Data Networking). Pas encore une réalité, mais qui témoignent d’une tendance que l’on aurait tort de négliger.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion

Les critères sont évalués de 1 à 5

Marché
Présence réelle sur le marché.
Usage
Intérêt potentiel, hors considérations commerciales
Standards
Niveau de standardisation du sujet
Coût
Intérêt potentiel, hors considérations commerciales
Futur
Niveau de crédibilité prévisible
Maturité
Niveau de maturité atteint actuellement