Le trou noir des données et l’incertitude des traitements
Dossier

Le trou noir des données et l’incertitude des traitements

Le 11-04-2020
De la même manière que plus une planète est grosse et sa densité élevée, plus elle a de chances d’attirer d’autres objets célestes, plus les données sont volumineuses, plus elles ont tendance à en attirer d’autres. C’est ce concept qu’a suggéré Dave McCrory en 2010. A l’époque sans grand écho de la part de la communauté informatique, mais qui revient au goût du jour grâce aux fantastiques progrès réalisés en termes de capacités et de latence d’accès aux données.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion
Le trou noir des données et l’incertitude des traitements

Les critères sont évalués de 1 à 5

Marché
Présence réelle sur le marché.
Usage
Intérêt potentiel, hors considérations commerciales
Standards
Niveau de standardisation du sujet
Coût
Intérêt potentiel, hors considérations commerciales
Futur
Niveau de crédibilité prévisible
Maturité
Niveau de maturité atteint actuellement
Abonnez-vous
  • Suivez LeMarson en direct
  • Accédez à des centaines de dossiers et d'articles
  • Visionnez des dizaines d'heures de formations vidéos
  • Téléchargez le Livre des tendances de l'année
Annuel

$590.00