L’impression 3D de pièces métalliques

L’impression 3D métallique fait partie des meubles du TI. Très utilisée pour fabriquer des pièces de secours ou prototypes, voire définitives, elle n’a que l’inconvénient de coûter relativement cher, avec des équipements de quelques dizaines de milliers à plusieurs millions $. Il faut donc, pour les justifier, en avoir véritablement besoin.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion

Les critères sont évalués de 1 à 5

Marché
Présence réelle sur le marché.
Usage
Intérêt potentiel, hors considérations commerciales
Standards
Niveau de standardisation du sujet
Coût
Intérêt potentiel, hors considérations commerciales
Futur
Niveau de crédibilité prévisible
Maturité
Niveau de maturité atteint actuellement