Scénario catastrophe : la privatisation d’Internet

Le scénario d’arrêt complet d’Internet n’est pas une évocation délirante de quelques observateurs paranoïaques en mal de sensations. Il y a deux raisons à cela : les attaques permanentes et de plus en plus précises de terroristes rompus aux technologies du réseau et aux moyens de les mettre en défaut et surtout l’éventualité d’une privatisation qui a commencé avec la fin aux Etats-Unis de la neutralité du net, voulue par le président Trump. Pour qui Internet peut devenir une arme économique fatale contre ses amis et ennemis, à condition d’être maniée avec pertinence.

Science-fiction, pas vraiment…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion