71-la-transformation-numerique

La transformation numérique

La transformation numérique n'est pas un projet nouveau, une destination, un objectif. C'est un voyage jalonné d'étapes pour nous permettre d'intégrer les technologies et organisations innovantes, susceptibles d'améliorer le comportement des entreprises.

Séminaires planifiés :

  1. Du 22/06/2022 au 23/06/2022 - La transformation numérique - séminaire 3
  2. Du 28/09/2022 au 29/09/2022 - La transformation numérique - séminaire 4
  3. Du 02/11/2022 au 03/11/2022 - La transformation numérique - séminaire 5
Votre package comprend :
  • Abonnement au site LeMarson pendant un an
  • 2 journées en direct
  • Des documents à télécharger en relation avec les thèmes traités
  • Des QCM pour vous évaluer à chaque session
Tarif du séminaire
  • Montant total à régler $1,000.00
Inscrivez-vous et choisissez votre date
Datatdocké

Pour vous faire
bénéficier de l'aide
au financement de
votre formation.

3 séminaires planifiés au programme

Session La transformation numérique - séminaire 3 du 22/06/2022 au 23/06/2022

La transformation numérique - Séminaire 3 - Jour 1
Séminaire

La transformation numérique - Séminaire 3 - Jour 1

Au-delà des aspects techniques, la transformation numérique est synonyme de changements, d'habitudes et de pratiques, qui pour certaines sont effectivement originales. Il s'agira de stratégie, de progrès horizontal plutôt que vertical et d'innovation. Il s'agira aussi des enjeux du numérique, avec les nouveaux modèles d'organisation et de management, des conséquences qu'ont les réseaux sociaux sur l'information et la connaissance. Il s'agira enfin de tout un "fatras" de termes anglo-saxons, du freemium au crowdfunding et au crowdsourcing. Qui se justifient parfois, mais qu'il faut d'abord décoder. Nous nous garderons enfin d'oublier les aspects sociaux et humains de la transformation numérique, de l'adaptation des personnels, du "bore out" et des générations "sacrifiées". De même que la règlementation, l'approche GreenIT, les risques sanitaires et la pollution numérique.
La transformation numérique - Séminaire 3 - Jour 2
Séminaire

La transformation numérique - Séminaire 3 - Jour 2

La transformation numérique est motivée avant tout par l'intégration progressive d'un certain nombre d'innovations, qui chacune prise individuellement est susceptible d'apporter un plus à l'entreprise. Il s'agit de l'explosion des ressources d'infrastructures, de la poussée vers le Cloud et de l'intégration des mobiles, des capteurs IoT et des réseaux "surpuissants", satellitaires et sans fil, de même que les drones et les techniques "star trek" de communication et de transfort (hologrammes, intrication...). Il s'agit aussi des développements spécifiques, de la gestion de projets agiles et de l'apport dans ce cadre de la Blockchain et de l'Intelligence Artificielle. Dans ce contexte, les cryptomonnaies et les actifs non fongibles (NFT) vont jouer un rôle majeur, associés à une suspicion de plus en plus grande à l'encontre des institutions. La sécurité, enfin, la collaboration virtuelle et les métavers, mais aussi le recentrage des entreprises autour de leurs données, seront des thèmes transversaux. Au total, une transformation sans doute à nulle autre pareille, bien qu'horizontale, mais pas une révolution. Car tout cela n'est, au fond, que la suite logique d'un mouvement commencé en avril 1964, avec les mainframes 360 d'IBM. Il y a près de 60 ans.

Session La transformation numérique - séminaire 4 du 28/09/2022 au 29/09/2022

La transformation numérique - Séminaire 4 - Jour 1
Séminaire

La transformation numérique - Séminaire 4 - Jour 1

Au-delà des aspects techniques, la transformation numérique est synonyme de changements, d'habitudes et de pratiques, qui pour certaines sont effectivement originales. Il s'agira de stratégie, de progrès horizontal plutôt que vertical et d'innovation. Il s'agira aussi des enjeux du numérique, avec les nouveaux modèles d'organisation et de management, des conséquences qu'ont les réseaux sociaux sur l'information et la connaissance. Il s'agira enfin de tout un "fatras" de termes anglo-saxons, du freemium au crowdfunding et au crowdsourcing. Qui se justifient parfois, mais qu'il faut d'abord décoder. Nous nous garderons enfin d'oublier les aspects sociaux et humains de la transformation numérique, de l'adaptation des personnels, du "bore out" et des générations "sacrifiées". De même que la règlementation, l'approche GreenIT, les risques sanitaires et la pollution numérique.
La transformation numérique - Séminaire 4 - Jour 2
Séminaire

La transformation numérique - Séminaire 4 - Jour 2

La transformation numérique est motivée avant tout par l'intégration progressive d'un certain nombre d'innovations, qui chacune prise individuellement est susceptible d'apporter un plus à l'entreprise. Il s'agit de l'explosion des ressources d'infrastructures, de la poussée vers le Cloud et de l'intégration des mobiles, des capteurs IoT et des réseaux "surpuissants", satellitaires et sans fil, de même que les drones et les techniques "star trek" de communication et de transfort (hologrammes, intrication...). Il s'agit aussi des développements spécifiques, de la gestion de projets agiles et de l'apport dans ce cadre de la Blockchain et de l'Intelligence Artificielle. Dans ce contexte, les cryptomonnaies et les actifs non fongibles (NFT) vont jouer un rôle majeur, associés à une suspicion de plus en plus grande à l'encontre des institutions. La sécurité, enfin, la collaboration virtuelle et les métavers, mais aussi le recentrage des entreprises autour de leurs données, seront des thèmes transversaux. Au total, une transformation sans doute à nulle autre pareille, bien qu'horizontale, mais pas une révolution. Car tout cela n'est, au fond, que la suite logique d'un mouvement commencé en avril 1964, avec les mainframes 360 d'IBM. Il y a près de 60 ans.

Session La transformation numérique - séminaire 5 du 02/11/2022 au 03/11/2022

La transformation numérique - Séminaire 5 - Jour 1
Séminaire

La transformation numérique - Séminaire 5 - Jour 1

Au-delà des aspects techniques, la transformation numérique est synonyme de changements, d'habitudes et de pratiques, qui pour certaines sont effectivement originales. Il s'agira de stratégie, de progrès horizontal plutôt que vertical et d'innovation. Il s'agira aussi des enjeux du numérique, avec les nouveaux modèles d'organisation et de management, des conséquences qu'ont les réseaux sociaux sur l'information et la connaissance. Il s'agira enfin de tout un "fatras" de termes anglo-saxons, du freemium au crowdfunding et au crowdsourcing. Qui se justifient parfois, mais qu'il faut d'abord décoder. Nous nous garderons enfin d'oublier les aspects sociaux et humains de la transformation numérique, de l'adaptation des personnels, du "bore out" et des générations "sacrifiées". De même que la règlementation, l'approche GreenIT, les risques sanitaires et la pollution numérique.
La transformation numérique - Séminaire 5 - Jour 2
Séminaire

La transformation numérique - Séminaire 5 - Jour 2

La transformation numérique est motivée avant tout par l'intégration progressive d'un certain nombre d'innovations, qui chacune prise individuellement est susceptible d'apporter un plus à l'entreprise. Il s'agit de l'explosion des ressources d'infrastructures, de la poussée vers le Cloud et de l'intégration des mobiles, des capteurs IoT et des réseaux "surpuissants", satellitaires et sans fil, de même que les drones et les techniques "star trek" de communication et de transfort (hologrammes, intrication...). Il s'agit aussi des développements spécifiques, de la gestion de projets agiles et de l'apport dans ce cadre de la Blockchain et de l'Intelligence Artificielle. Dans ce contexte, les cryptomonnaies et les actifs non fongibles (NFT) vont jouer un rôle majeur, associés à une suspicion de plus en plus grande à l'encontre des institutions. La sécurité, enfin, la collaboration virtuelle et les métavers, mais aussi le recentrage des entreprises autour de leurs données, seront des thèmes transversaux. Au total, une transformation sans doute à nulle autre pareille, bien qu'horizontale, mais pas une révolution. Car tout cela n'est, au fond, que la suite logique d'un mouvement commencé en avril 1964, avec les mainframes 360 d'IBM. Il y a près de 60 ans.