Emplois et robots : les fausses idées

Il n’y a rien de plus difficile que de « tordre le cou » à une fausse nouvelle ou interprétation volontairement erronée d’une idée. C’est pourtant ce qui se passe avec les robots et leurs conséquences sur l’emploi de demain. Tout le monde sait que les robots vont détruire une partie des emplois manufacturiers. Mais ce que l’on ne dit pas ou insuffisamment, c’est qu’ils vont en créer au moins en nombre égal. Sujet douloureux, il est vrai, mais c’est justement pour cela qu’il convient de l’aborder honnêtement, sans optimisme béat, mais sans catastrophisme non plus. C’est en tout cas l’un des grands sujets du moment.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion