ITIL v4, on peut ne pas y croire
Dossier

ITIL v4, on peut ne pas y croire

Le 22-12-2018

Depuis quelques années, le vénérable référentiel ITIL est en perte de vitesse, considéré par beaucoup comme inadapté aux contraintes modernes, lourd et somme toute inutile. D’autant qu’il est devenu plus un objectif, une étiquette nécessaire pour trouver un emploi et harmoniser les cursus de connaissances des équipes en place, qu’un outil concret pour mener à bien une politique de services. Il est vrai qu’il va bientôt fêter ses 30 ans, si l’on tient compte de ses origines britannique (BS 15000) et qu’en 30 ans il se passe beaucoup de choses…

D’où la question : à quoi va bien pouvoir servir une ITIL v4 ?

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion
ITIL v4, on peut ne pas y croire

Les critères sont évalués de 1 à 5

Marché
Présence réelle sur le marché.
Usage
Intérêt potentiel, hors considérations commerciales
Standards
Niveau de standardisation du sujet
Coût
Intérêt potentiel, hors considérations commerciales
Futur
Niveau de crédibilité prévisible
Maturité
Niveau de maturité atteint actuellement
Abonnez-vous
  • Suivez LeMarson en direct
  • Accédez à des centaines de dossiers et d'articles
  • Visionnez des dizaines d'heures de formations vidéos
  • Téléchargez le Livre des tendances de l'année
Mensuel

$49.99


Facilitez-vous la vie avec un plan mensuel qui peut être annulé en quelques secondes.

Annuel

$449.99


Économisez 25%
sur le tarif mensuel.