Le management IT en pleine tourmente

Il ne fait pas bon être patron de TI en 2017. Des menaces de plus en plus précises s’accumulent qui laissent entrevoir une scission en 2 informatiques : digitale (donc moderne !) et digitale, puisqu’il n’y a pas d’autre mot pour désigner les anciennes structures de TI. On nage en pleine incohérence.

En attendant d’être évincé dans les années 2030/2035, le TI joue un rôle de « grand frère » pour les nouveaux utilisateurs et autres « shadow IT ». Car in fine, c’est encore vers elle que l’on se tourne pour se connecter aux sources de données et disposer des interfaces nécessaires.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion