Les bases de données graphes pour modéliser la connaissance

Le KM (Knowledge Management) sera sans doute demain l’un des domaines moteurs du système d’information. Tant il deviendra vital, pour des questions de concurrence et d’efficacité, de faire l’inventaire et de classer le corpus de connaissances de l’entreprise. Les données et la connaissance sont le « sang de l’entreprise », alors que le TI lui-même n’est que l’outil qui tente d’en faire le meilleur usage. L’une des principales difficultés du cheminement KM est de modéliser ces connaissances et d’établir les liens entre elles, pour pouvoir les retrouver ensuite. L’une des techniques en fort développement consiste à les représenter graphiquement, en exploitant les ressources d’un SGBD orienté graphe, sur fond de modélisation conceptuelle. Nous invitons nos partenaires à se pencher sur ce concept, appelé à « booster » un domaine…qui, pour l’instant, n’avance pas.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion

Les critères sont évalués de 1 à 5

Marché
Présence réelle sur le marché.
Usage
Intérêt potentiel, hors considérations commerciales
Standards
Niveau de standardisation du sujet
Coût
Intérêt potentiel, hors considérations commerciales
Futur
Niveau de crédibilité prévisible
Maturité
Niveau de maturité atteint actuellement