Les containers au cœur du Cloud 2019

On peut considérer que, sauf pour quelques ermites qui vivent reculés dans les montagnes, plus personne ne met en doute la capacité du Cloud à devenir la forme la plus normale d’implantation du TI de demain. Seule la répartition entre les ressources restées en local et celles portées par le Cloud, pourrait être réévaluée, dans le cadre du mode hybride, grand gagnant des architectures dédiées.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion