Les réseaux Metro 100 G en forte poussée dans le monde
Dossier

Les réseaux Metro 100 G en forte poussée dans le monde

Le 01-10-2015

En matière de réseaux d’interconnexion d’établissements professionnels, il y a deux types de pays : ceux qui à l’instar des États-Unis, du Canada, de la Chine ou encore de la Russie, ont des superficies telles, qu’il est impossible de les couvrir avec des liens optiques à très haut débit et les pays, plus ramassés, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France et la plupart des Européens, chez qui il est envisageable de construire une offre de bout en bout inter-villes et Métro à des prix raisonnables.

Sachant que le coût de raccordement à une prise optique dépend du nombre d’habitants au km² et se répartit en gros par moitié entre les coûts de génie civil, les tranchées essentiellement et ceux liés au raccordement final : câblage et équipements électroniques de réseaux.

En attendant que les connexions puissent s’effectuer un jour en 400G, l’offre 100G s’installe et l’ensemble de la profession se met en ordre de marche, pour proposer des services dans ce domaine. Ce sera bientôt la ruée.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion
Abonnez-vous
  • Suivez LeMarson en direct
  • Accédez à des centaines de dossiers et d'articles
  • Visionnez des dizaines d'heures de formations vidéos
  • Téléchargez le Livre des tendances de l'année
Mensuel

$49.99


Facilitez-vous la vie avec un plan mensuel qui peut être annulé en quelques secondes.

Annuel

$449.99


Économisez 25%
sur le tarif mensuel.