Peut-on aller contre Powerpoint ?

Rarement un logiciel n’aura été autant utilisé dans le monde que PowerPoint. Au point que des voix s’élèvent pour lui reprocher sa surexploitation, qui a entraîné une sorte de « pensée unique », chacun utilisant les mêmes ingrédients pour s’exprimer. Avec les mêmes illustrations, souvent puisées dans la même bibliothèque Microsoft et les mêmes petits personnages.

Mais peut-on se passer de PowerPoint ?

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion