Peut-on faire confiance aux suites libres de productivité ?

Fonctionnellement Open Office est très proche de Microsoft Office. Mais ce n’est pas en termes de capacités fonctionnelles des deux suites qu’il faut raisonner, mais plutôt sur la confiance que l’on peut accorder à Open Office, maintenant dans le giron d’Apache. La suite est-elle crédible sur le long terme ? Peut-on investir valablement dessus ? Que penser de l’alternative Libre Office ? N’y a-t-il pas une suite libre de trop, pour un marché trop étroit ?

Comme en plus, de nombreux logiciels centraux dialoguent avec Office de Microsoft, le plus souvent avec Excel, mais encore rarement avec Open Office (ou Libre Office) et son format Open Document, on ne peut que constater une certaine « raideur » de la part des TI, personne n’ayant envie de développer des interfaces spécifiques, pour pallier un manque de connecteurs… qu’il faudra ensuite maintenir.

En fait, les TI sont très perturbés, qui ne savent pas trop quelle stratégie adopter. Hormis ceux qui peuvent s’appuyer sur des directives strictement politiques, qui ont l’avantage d’être claires à défaut d’être techniquement justifiées.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion