RGPD contre Cloud Act, les dessous d’une guerre à déclarer

Le 25 mai 2018, le RGPD (Règlement Européen de Protection des Données Personnelles), est entré en vigueur. Deux mois auparavant, le 23 mars 2018, le président Trump signait la loi dite du « Cloud Act », qui sans être conçue pour s’opposer à RGPD, n’en pose pas moins des problèmes d’incompatibilité très délicats, dont les usagers pourraient être les victimes.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion