Après avoir été à l’origine d’HTTP/2 avec sa technologie SPDY (ici), Google récidive avec HTPP/3 et une fois de plus, c’est un protocole « maison », cette-fois QUIC, qui sert de base à la nouvelle norme. Décidément, Google est incontournable.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Connexion